www.snuipp.fr

SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot

Navigation

Vous êtes actuellement : Archives  / 2009/2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 avril 2011

Trop c’est trop, les directeurs et directrices en ont ras le bol de servir la démagogie statistique !

Les enseignants de la circo de Gourdon ont reçu par mel le 12 avril une demande d’édition du volet 1 (Affelnet 6ème) à remettre aux familles pour un retour le 18 avril, soit 6 jours plus tard.

Impossible d’assurer dans ce délai une diffusion convenable de ce document, qui de surcroît doit être signé par les 2 parents !

Le Snuipp appelle les directeurs à ne pas tenir compte de ces délais impartis, et les soutiendra dans cette démarche.

Nous en avons malheureusement l’habitude, encore un document à rendre pour hier.

Nous en avons malheureusement l’habitude, il va falloir passer de longues heures devant des logiciels, à renseigner des statistiques pour servir à la réélection de nos gouvernants, et à ce que notre hiérarchie directe puisse se prévaloir d’un travail bien fait.

Les directeurs croulent sous les demandes urgentes, les obligeant dans le meilleur cas à empiéter sur leur vie de famille, dans le pire des cas à assurer cet administratif sur le temps pédagogique, en mettant les élèves "en autonomie".

Nous le redisons à tous les directeurs ou adjoints : faites au mieux, et tant pis pour les délais, surtout quand ils ne sont pas tenables (par chance, c’est souvent le cas).

Nous vous invitons par ailleurs à joindre à "vos copies" le visuel suivant :

Banniere surcharge

L’Education Nationale persiste à appliquer des recettes qui ont fait leur preuve (de leur inefficacité) par exemple chez France Télécom.

La solution au soi disant échec scolaire ne serait elle pas de permettre aux enseignants d’enseigner ?

Avant de vouloir appliquer des recette du managment, peut être serait il bon de revenir aux sources de cette notion : manager, c’est donner envie au salarié de se donner pour l’entreprise, car il trouve une contrepartie (financière, en terme d’évolution de carrière, d’intéressement), et ce n’est pas la machine a casser qu’est en train de bâtir l’Education Nationale !

L’ancienneté des directeurs (directrices) d’école devrait interroger les élites ; quand dans le monde privé, devenir directeur est une évolution, dans notre métier c’est tout le contraire : on commence directeur (car les anciens ont assez de barême pour s’enfuir de ses postes !), puis avec l’ancienneté on aspire à passer adjoint, et l’on fini souvent remplaçant ! C’est dire l’attractivité des postes de direction d’école !

PDF - 722.3 ko
CartePostale_surcharge de travail


Banniere surcharge

 

80 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot, tous droits réservés.