www.snuipp.fr

SNUipp - FSU 46

Navigation

Vous êtes actuellement : AVS AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 juin 2011

Audience FSU - administration sur les EVS

Compte rendu de l’audience IA / FSU à propos des EVS :

La FSU a rencontré l’administration au sujet des EVS : L’administration confirme que le préfet de région a bien envoyé une circulaire concernant le renouvellement des EVS pour autoriser les contrats CUI d’une année pour les EVS accompagnant le handicap. Les autres EVS notamment l’aide administrative sont bien des contrats de 6 mois. Les personnes qui sont sur ce type de contrat ne seront pas nécessairement renouvelées. L’Education Nationale renvoie la gestion des personnes à Pôle Emploi. Le nombre de contrat CUI a baissé. Il y aura à la rentrée 190 CUI dont 115 pour l’accompagnement du handicap et 75 pour l’aide administrative. L’administration a établi des critères pour attribuer cette aide administrative : Les écoles maternelles sont exclues de l’aide administrative (la présence des ATSEM permettrait aux directeur(trice)s de se libérer. Les écoles de 2 à 3 classes bénéficieraient d’un emploi EVS aide administrative comme les écoles de 8 à 9 classes. Les écoles ayant une CLIS, une CHAM ou étant en RRS ou en CUCS seraient aussi prioritaires pour obtenir cet emploi L’administration refuse d’atomiser les emplois EVS : les 20h seront faites sur la même école. Normalement l’administration devrait faire connaitre ses décisions pour les écoles très rapidement maintenant

Pour la FSU, les EVS devront encore attendre fin juin pour savoir s’ils sont renouvelés. Les écoles attendront elle aussi fin juin pour savoir si elle disposeront d’une aide administrative à la rentrée. Cette façon de fonctionner, à flux tendu, est de plus en plus insupportable si on veut travailler dans un peu plus de sérenité. La FSU a dénoncé une fois encore ces emplois précaires. Cela donne des illusions tant aux écoles qu’aux personnes qui sont sur ces contrats. A l’heure actuelle, on est sur des contrats de 6 mois sans aucune véritable solution de sortie. Les équipes passent du temps à former ces personnes qui doivent partir au moment où elle sont « opérationnelle ». Cette gestion au coup par coup renforce la position de la FSU qui s’est opposé depuis le début à la création de ces emplois car pour la FSU se sont bien de véritables emplois avec un statut qu’il faut. On ne peut pas rester sur la précarité qui ne débouche sur rien. Les contrats aidés ne servent qu’à faire baisser les statistiques du chômage. La FSU va intervenir à Pôle Emploi pour demander que toutes les personnes en CUI dont les droits ne sont pas épuisés soient reconduite. La FSU va se battre pour obtenir des emplois de façon pérenne.

 

35 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU 46, tous droits réservés.