www.snuipp.fr

SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot

Navigation

Vous êtes actuellement : Archives  / 2011-2012  / Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 mars 2012

Rassemblement à Cahors mercredi 21, Place Bessière, contre les fermetures de postes dans l’enseignement

A l’appel de l’intersyndicale : CGT, CFDT, UNSA, SUD, FCPE et FSU

L’hémorragie continue, après le premier degré en janvier, c’est au tour du second 2ième degré de passer à la moulinette.

Globalement, l’équivalent de 28 postes devraient disparaître dans les collèges, lycées et LP à la rentrée 2012. En réalité, bien plus de postes fixes seront supprimés et remplacés par des morceaux de postes attribués à des enseignant commis voyageurs (postes avec complément de service et TZR remplaçants). Sous couvert de réforme pour satisfaire au dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux et de son nouvel avatar : l’austérité.

Est-ce aux élèves de payer le prix d’une gestion économique et sociale calamiteuse ? Faut-il sacrifier l’école pour permettre au CAC 40 de continuer de faire des bénéfices ?

Certes les zones rurales coûtent cher au service public mais c’est l’effort à faire pour maintenir une offre de formation équitable sur tout le territoire. A coup de suppressions de postes, de fermetures de classes et de réduction des moyens, on nous prépare de véritables déserts scolaires. Comment faire confiance à une administration de l’Éducation Nationale qui affirme vouloir préserver les services publics en zone de moyenne montagne et qui, dans le même temps, entend fermer une classe au collège de Latronquière et y supprimer le seul poste de CPE, (après avoir essayé de fermer une classe en primaire) ?

Rassemblement à Cahors mercredi 21 mars à 14 h place Bessière, devant la préfecture

Pour dire NON à la suppression de 22 emplois dans le second degré

sans oublier la fermeture de 28 postes dans le 1er degré

 

29 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot, tous droits réservés.