www.snuipp.fr

SNUipp - FSU 46

Navigation

6 septembre 2012

CTsD et CDEN compte-rendu du 5 sept.

Les écoles fragiles, les écoles en chute d’effectifs, les ouvertures de la rentrée 2012.

Selon le directeur académique, la rentrée 2012 est une rentrée de transition où le gouvernement monte d’ores et déjà qu’il veut refonder l’école. Toutefois, les organisations syndicales s’inquiètent de voir une refondation de l’école qui commence sur un recrutement d’EVS aussi maigre : 10 aides à la direction, qui seront sur deux école (2 x 10 heures), seulement pour les écoles de 6 classes et plus. Qui plus est, ces personnels ne seront pas ceux qui étaient auparavant dans les écoles (impossibilité du coté de Pôle Emploi). Concernant les élèves en situation de handicap : le Lot aura 96 personnes recrutés.

Contrats aidés :

Le prochain recrutement sera de
- 30 AED
- 13 AVS
- 112 CUI (20 heures hebdomadaire)prioritairement avec les élèves dans le handicap (96>>> handicap, 6>>> aide vie scolaire 2d degré, 10>>> aide à la direction). L’aide à la direction sera de 10 heures pour les école de 6 classes et plus. Chaque Employée de vie scolaire sera donc sur deux grosses écoles. Concernant les dates : le recrutement se fera courant septembre pour des contrats débutant en octobre. Proposition de formation à distance qui sera offerte à tous les contrats aidés, sur un portail de formation à distance.

Concernant les ajustements de rentrée :

le DASEN a regardé 9 situations d’école ou de RPI qui ont demandé une ouverture.

Les situations les moins prioritaires :

- Sur Caillac/Crayssac, le DASEN ne voit pas de raison d’ouvrir.
- Figeac La Parrine : des effectifs élevés, mais encore proche des autres maternelles figeacoises.
- RPI Puybrun Figeac/Tauriac : le DASEN ne souhaite pas redonner à ce RPI le ½ poste.
- Gourdon Hivernerie : quelques élèves incertains, des possibilités avec Frescaty.
- Cressensac/Cuzance/Baladou : les enseignants ont fait leur rentrée, mais une organisation pédagogique à voir au regard des dernières arrivées.

Des situations qui posent problème :

- Martel Elémentaire : une organisation complexe au vu des cohortes et des 4 classes pour 5 niveaux actuellement.
- Luzech maternelle : depuis la fermeture de 3ème poste, le nombre d’élèves est toujours haut, avec deux classes à 30 cette rentrée Deux situations où l’ouverture semble évidente pour le DA :
- RPI Labastide-Murat/Montfaucon : 4 grosses cohortes qui se suivent sans pouvoir faire de classe à double niveau raisonnable. Le DASEN pense que cette ouverture est inévitable.
- Cahors Bellevue : les sections de maternelle explosent, 70 élèves pour 2 enseignantes.

D’autres créations : la brigade de remplacement a besoin d’être confortée, le DASEN prévoit deux créations d’emplois, une implantée sur Cahors 1, pour l’autre aucune circo n’est annoncée.

Après le CDEN :

Le DASEN maintient sa position sur Cahors Bellevue, RPI Labastide-Murat et accepte l’ouverture sur Martel Elem. 1 seul BD sera créé mais le poste psy de Puy l’Evèque sera transformé provisoirement en BD. Pour Luzech, une solution est proposée : un ½ poste sera mis à disposition de l’école.

Lors de ce CTSD, le directeur académique a réactualisée la liste des école fragiles
- RPI Lamagdelaine / Laroque
- RPI St Vincent / Parnac
- Calamane
- RPI Montcabrier/ St Martin le Redon
- RPI Goujounac / Frayssinet le Gélat
- Lanzac
- Vayrac mat
- Payrac mat
- RPI Lamothe Fénelon/ Masclat/ Fajoles
- RPI Cazals /Montclèra
- RPI Camburat / Planioles
- RPI St Cirgues / Lauresses
- RPI Latronquière / Gorses

et a aussi présentée une nouvelle source de données : la liste des écoles dont les effectifs se sont effondrées par rapport au prévisionnel. Sept écoles ou RPI qui s’ajoutent donc à ceux qui étaient déjà pointés du doigt.

- Espère
- Catus Elem
- Payrignac élem
- Martel mat
- Souillac mat
- Gourdon Frescaty
- RPI Concores / Peyrilles / Uzech / St Germain

Scolarisation des 2 ans :

Le DASEN va sortir une circulaire précisant les modalités d’inscription et d’admission des 2 ans : on pourra les scolariser si il ont 2 ans révolu le jour de la rentrée et 3 ans dans l’année scolaire sur 2 rentrée : sept et janvier dans la limite des places disponibles

 

35 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU 46, tous droits réservés.