www.snuipp.fr

SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot

Navigation

Vous êtes actuellement : Archives  / 2013-2014  / Actualités 2013-2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 février 2014

Le Contre-rapport sur les rythmes du SNUipp-FSU

Le SNUipp-FSU rend public son « contre-rapport » sur la réforme des rythmes scolaires. Une enquête qui dresse un bilan de la mise en place partielle en 2013 et de la préparation pour 2014. Il fait des propositions concrètes pour faire avancer le dossier, dont la nécessaire réécriture du décret.

Une bonne réforme, une réforme réussie, c’est une réforme qui s’appuie sur ceux qui sont chargés de la faire vivre au quotidien : les enseignants des écoles. Pour avancer donc, le SNUipp-FSU a décidé de donner la parole aux enseignants. Il rend public aujourd’hui le point de vue de 8 000 enseignants et équipes d’écoles dans un « contre-rapport » remis au ministre ce 12 février au sein du Comité national de suivi de la réforme.

Au final, c’est un sentiment d’insatisfaction qui prédomine. Même si des enseignants témoignent de réussites, fruit généralement d’une concertation approfondie s’appuyant sur une expérience et des moyens pour le périscolaire, la grande majorité fait état d’un vrai mécontentement.

Dans le Lot, les enseignants pointent du doigt un climat scolaire qui s’est dégradé : problèmes des locaux scolaires réquisitionnés pour le périscolaire, problème d’un référent périscolaire que les mairies n’ont pas toujours mis en place, problème de responsabilités avec des appels à des bénévoles, ou des personnes bienveillantes mais non formées. Pour ce qui est des apprentissages, ce décret devait améliorer les conditions de réussites des élèves, rien n’est visible, surtout à un moment où le Lot fait les frais d’une carte scolaire négative de huit postes. Le travail sur l ’échec scolaire ne peut pas être envisager pas un seul changement de rythmes.

Pour le SNUipp-FSU, cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée prochaine. Il faut reprendre les discussions pour déboucher sur des organisations consensuelles. Le décret doit être réécrit : au cadre national de quatre jours et demi, des dérogations émanant des conseils d’école doivent être possibles comme avant 2008.

Lien sur le site du SNUipp-FSU

PDF - 5.8 ko
Contre rapport rythmes département du Lot

Télécharger :
- Le contre rapport national
- L’analyse du SNUipp-FSU

 

79 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot, tous droits réservés.