www.snuipp.fr

SNUipp - FSU 46

Navigation

Vous êtes actuellement : AVS AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
22 juin 2014

AVS AVS AVS

Les dernières infos, la pétition, les stages.

Hier, mercredi 21 mai, le SNUipp du Lot organisait une réunion à l’attention des 160 AVS et 40 EVS du département.

Les collègues qui ont fait le déplacement ont pu expliquer leur situation, le poste occupé, leur besoin en formation, leur souhait sur les améliorations locales à avoir. La FSU avait pour l’occasion fait venir une AVS-AED militante à la FSU pour répondre aux questions.

Le collectif toulousain AVS 31 en colère est mobilisé (voir les actions de lacher de ballons sur leur blog : http://avsencolere.wordpress.com/), et cherche à créer dans tous les départements des antennes, afin de mobiliser plus largement. Le SNUipp-FSU du Lot est prêt à vous aider dans cette démarche, faites-vous connaître. Envoyez-nous un mail, nous vous inscrirons à la lettre d’info, vous connaitrez l’état de la mobilisation, les dates des stages et réunions. snu46@snuipp.fr

PDF - 406.6 ko
4P_AVS_Couleur_OK

La pétition :

PDF - 69.2 ko
Pétition AVS

Le projet de décret, et ce qu’en pense la FSU :

Le Comité technique ministériel (CTM) vient d’examiner le projet de décret sur les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH). Si ce texte peut être considéré comme une étape dans le processus de professionnalisation des assistants de vie scolaire (AVS), il est loin d’être un aboutissement. Les personnels assistants d’éducation (AED) sur mission AVS pourront ainsi être CDisés au bout de 6 années de CDD.

Il concrétise les annonces du gouvernement faite à la rentrée sur le principe d’une professionnalisation assise sur un diplôme et un contrat à durée indéterminée mais écarte les accompagnants en dehors du cadre général de la fonction publique, laisse entière la question du temps partiel imposé, n’apporte le CDI qu’au bout de 6 années de précarité et surtout exclut des milliers de contrats aidés (CUI) de ce dispositif.

Si les CUI pourront être recrutés comme AESH à l’issue de leur contrat de 2 ans, ces recrutements ne pourront se faire que sur des postes budgétaires d’AED vacants. Sans créations massives de postes, les 22 000 CUI dont le contrat arrivera à échéance en juin ne seront concernés qu’à la marge par ce dispositif.

Le SNUipp et la FSU sont intervenus pour proposer des améliorations au décret notamment en terme de recrutement, de durée des CDD antérieurs au CDI, de rémunération et de recours au temps plein comme règle générale. Le ministère a maintenu son texte en l’état. Une circulaire sera rapidement publiée qui précisera un certain nombre de points.

Le SNUipp et la FSU se sont abstenus sur le projet de décret créant les AESH. Ils ont voté contre le projet d’arrêté qui fixe une plage de rémunération de l’ordre de 550 euros mensuels à 750 euros pour un contrat de 24 heures hebdomadaires.

Ils poursuivront, avec d’autres organisations syndicales mais aussi avec les associations du handicap avec lesquelles ils collaborent régulièrement, leur combat pour aboutir à un véritable métier, pérenne et statutaire, de l’accompagnement du jeune en situation de handicap.

PDF - 178.3 ko
projet_decret_AESH

 

61 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU 46, tous droits réservés.