www.snuipp.fr

SNUipp - FSU 46

Navigation

Vous êtes actuellement : Archives  / actu 2016 2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 mai 2017

Entrevue avec le nouveau DASEN du Lot

Mercredi matin, le SNUipp-FSU a rencontré le nouveau DASEN à la DSDEN Ce premier contact a été pour nous l’occasion de lui présenter notre vision du département ainsi que quelques points particuliers.

Le DASEN étant en poste depuis quelques jours, il nous indique qu’il ne peut pas connaître tous les dossiers et souhaite d’ailleurs profiter de notre expertise.

- Dialogue social : Le DASEN nous a de suite indiqué pour lui l’importance du dialogue social avec un cadre de travail et un calendrier respecté. Nous lui avons présenté la difficulté des services à fournir les documents en temps voulu et de ce fait l’impossibilité d’effectuer correctement notre travail de commissaires paritaires. Sans parler de la volonté manifeste du précédent DASEN d’entraver ce travail lors de la carte scolaire...

Le respect, l’écoute, la disponibilité, la transparence et l’ouverture ont été les termes employés par notre supérieur : le SNUipp FSU se félicite d’une telle entrée en matière et s’appliquera à vérifier si ces termes sont respectés à l’avenir.

- Ecole rurale : Nous avons tenu à lui rappeler l’historique des précédentes cartes scolaires et les grandes crispations des parents, élus, collègues sur le sujet. Une Carte scolaire destructrice alors que la dotation de 0 poste aurait permis un apaisement. Un protocole qui ne remplissait pas sa fonction dans le Lot (pas de moratoire !).

Une incompréhension sur le fait qu’il faille construire des écoles regroupées à grand frais alors qu’il y a déjà de l’existant.

Il y a un grand besoin d’apaisement sur le sujet, ce qui n’a pas été à l’ordre du jour jusqu’à présent !

Le DASEN a évoqué le rôle non tenu par le protocole. Pour lui il s’agit de faire en sorte qu’il y ait un gain pour les élèves et les enseignants. Nous verrons bien ce qu’il en sera lors des opérations de carte scolaire de l’année prochaine, il reste encore beaucoup d’inconnues...

- Temps partiels : ils devraient être tous acceptés comme les années précédentes, le dossier étant déjà bouclé par les services.

-  RASED : Nous lui avons présenté la situation depuis la « restructuration » des années Sarkozy. Les postes non pourvus ainsi que les prochains départs en retraite de personnels en poste depuis longtemps. Un état de fait à prendre en compte et des actions à avoir en conséquence : pourvoir les postes, faire des départs en formation...

-  Remplacement : Nous avons présenté les difficultés récurrentes du département sur ce sujet : notamment l’empêchement de la formation continue qui du coup n’existe que sur le papier. Le DASEN en a convenu

- Contractuels : Nous avons clairement exprimé notre désaccord sur le recours à de tels emplois (les disfonctionnements, la précarité) et la nécessité de recourir à la Liste Complémentaire. Nous avons pointé le fait qu’il ne fallait pas débuter l’année en sous nombre comme en septembre 2016.

Nous avons évoqué également pêle-mêle des situations d’écoles particulières, la gratuité en sursis des transports scolaires en lien avec les rythmes scolaires…

Nous espérons que cette première entrevue constructive et positive, débouchera sur un réel dialogue social, dans l’intérêt des élèves et des personnels.

 

61 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU 46, tous droits réservés.