www.snuipp.fr

SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot

Navigation

Vous êtes actuellement : Archives  / 2005/2006 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 mai 2005

C’est pas fini !

Actions en cours contre la carte scolaire :

La carte scolaire est enclanchée. Déjà plusieurs écoles sont mobilisées et des actions se déclenchent un peu partout :


- samedi 30 janvier 2005 :
manifestation à Figeac

- mardi 1 février 2005 :
Parents, élus : Manif à Prayssac
Parents enseignants reçoivent l’IA à Saint-Céré

- jeudi 3 février 2005 :
boycott de la CTPD à l’appel de l’intersyndicale

- mardi 8 février 2005 :
Parents, élus Manif à Prayssac  : rebelote
Rencontre-débat sur l’avenir de nos enfants à 20 h 30 à Gourdon
Débat sur la carte scolaire à l’Espace Clément Marot à 20h 30 à Cahors
Projection du film " tous les enfants sont différents" ( film sur l’intégration scolaire) à 20h 30 suivie d’un débat, salle de banque populaire à Cahors

- mardi 8 février : Les parents d’élèves de Puy l’Evêque occupent l’école ils ont l’air décidé à ne pas lâcher ! ( suppression d’un poste en prévision alors que les effectifs sont bons à un élève près !

- mercredi 9 février : 14h 30 rassemblement à Cahors devant l’IA. Les manifestants investissent l’IA et défilent.

- vendredi 11 février 2005 : 9h devant la préfecture pl C de Gaulle à Cahors rassemblement avant et pendant la tenue du CDEN. Les lycéens se joignent au rassemblement.

- lundi 14 Février 2005 : ECOLE ELEMENTAIRE PRAYSSAC occupation de l’école par les parents en colère face à la surdité persistante de l’administration ( pas de proposition d’ouverture de classe alors que les effectifs actuels le permettraient.

- mars 2005 : le collectif "le droit à l’école pour tous " écrit une lettre ouverte au préfet.

- mercredi 2 mars :
rassemblement des parents d’élèves de Cahors devant la mairie de Cahors.Les parents des maternelles Gambetta et Bellevue refusent la décision de fermeture et demandent des explications sur les effectifs à la mairie de Cahors se sentant dupés par l’adjoint au maire qui aurait avantagé une ou plusieurs écoles au niveau des inscriptions et par un comptage arbitraire de l’IEN de Cahors 1 qui a compté les élèves dans ces deux écoles uniquement.
réunion du collectif : droit à l’enseignement pour tous.

- mars 2005 :La FCPE lance une pétition pour la révision de la carte scolaire 2005/2006.

- mardi 8 mars 2005 : ce jour,une suppression de poste en enseignement général à la segpa de Saint-Céré est annoncée. Eh oui, l’Inspecteur d’Académie en personne interrogé à ce sujet avait effrontément démenti le jour de l’audience qu’il nous avait accordée le 1er février 2005, cette nouvelle .....mais gardons la positive attitude ! l’équipe s’organise pour une riposte et propose : d’envoyer une demande d’audience auprès de l’inspecteur d’académie. d’organiser une réunion au collège ce vendredi 11 mars salle des professeurs à partir de 12h30 d’ici là de réfléchir à des moyens d’action de déposer un préavis de grève de prévenir les parents d’élèves de participer massivement à la grève du 10 mars et de manifester à Figeac un co-voiturage est organisé au départ du collège à 13h 30

- jeudi 10 mars 2005 : grève unitaire des enseignants et appel à école morte par la FCPE,manifestations à Cahors et à Figeac

- mardi 15 mars 2005 :Cahors toujours le refus des lycéens et de la FSU de la loi d’orientation de l’école. la FSU avec la FCPE et les lycéens ont été reçus à la préfecture. puisque la pédagogie est aussi l’art de répéter sans relache la même chose, ce fut l’occasion de dire notre opposition à cette loi qui prévoit pour la première fois depuis que l’Education nationale existe un moins d’éducation. La FSU a signalé son opposition par une lettre ouverte aux sénateur du LOT, les invitant à voter non à ce texte.

- mercredi 16 mars : Cahors rencontre SNUipp46/IA, le SNUipp a abordé les postes à profil et les mi-temps qui furent aussi évoqué lors de la CAPD du jeudi.

- mercredi 16 mars 2005 :Cahors lors d’une réunion avec toutes les SEGPA, l’inspecteur de circonscription a été interpelé au sujet des suppressions envisagées.

- jeudi 17 mars 2005 : Très belle action aujourd’hui au collège Gambetta de Cahors. L’opération "collège mort" a permis de faire en sorte qu’il n’y ait que 27 élèves présents sur près de 800.

- jeudi 31 mars 2005 :grève à Clément Marot de Cahors

- vendredi 25 mars : boycott du CTPD collèges à Cahors

- avril 2005 : le dossier constitué par le collectif : " l’école un droit pour tous" est envoyé au rectorat et au ministère .( Paris )

- samedi 2 avril : manifestation nationale décentralisée à Toulouse à 15 h pour une école et une recherche de qualité pour tous : plus de 12 000 personnes pour rejeter la loi Fillon, certe adoptée par les assemblées mais non approuvée ni par les élèves ( blocage de plusieurs lycées en Midi-Pyrénées, ...) ni par les parents d’élèves , ni par les personnels. Avec plus de 60 000 manifestants dans toute la France, dont au moins 20 000 à Paris, 12 000 à Toulouse, 8000 à Marseille, 6000 à Lyon, 5000 à Bordeaux et autant à Rennes, 4000 à Clermont-Ferrand et 1000 à Metz, regroupant personnels, parents et lycéens, la journée d’action du 2 avril confirme la persistance d’une mobilisation importante contre la politique gouvernementale en matière d’éducation et de recherche .

- lundi 4 avril 2005 : Le collectif enseignants/ parents de Saint-Céré déclare :"Nous l’avons dit tranquillement ( c’est une expression fréquement utilisée par notre Inspecteur d’Académie ) : nous sommes en colère. C’est pour cela que nous avons boycotté ce jour le conseil d’administration du collège Jean Lurçat de Saint-Céré. Le CA n’a pu se réunir faute de participants (5/24). Nous avons distribué une lettre ouverte . Cette lettre sera envoyée dès demain à l’Inspecteur d’Académie. De plus le collectif d’enseignants et de parents présente sous forme de pétition cette lettre ouverte et espère réunir nombre de signatures ".

- nuit du 4 au 5 avril 2005 : Clément Marot occupé symboliquement nuitamment par un groupe de parents, de lycéens et d’enseignants qui se relaient.

- 9 avril 2005 : la FCPE appelle à un rassemblement à 10 h 30 devant le lycée Clément Marot à partir de la rue des Augustins .Cahors-Conférence de presse avec Orliac, Laybros, Roumégoux et Miquel suivie d’une manifestation à 11 H .

- dimanche 1 er mai : manifestation à Cahors Un barbecue géant est prévu avec un concert de rock alternatif autour des thémes développés ces derniers temps : les salaires, le temps de travail et pour l’Education Nationale : la retrait de la loi Fillon.

- mardi 10 mai 2005 : Le collectif "droit à l’école pour tous " a rencontré le chef de service du recteur. Guy Réveillac représentait le SNUipp. La rencontre a permis d’affirmer notre point de vue. Allons-nous récupérer des postes ? là est toute la question.

- à suivre : transmettez nous vos actions.

 

79 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot, tous droits réservés.