SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot
http://46.snuipp.fr/spip.php?article2110
Mouvement des gilets jaunes et...intérêt de renforcer les syndicats revendicatifs :
jeudi, 6 décembre 2018
/ SNUipp46

Le mouvement des gilets jaunes et les manifestations de colère et de défiance devant le gouvernement ne peuvent nous laisser indifférents.

Ce mouvement initié contre l’augmentation des taxes sur les carburants illustre la montée d’une colère, particulièrement dans les classes populaires et moyennes. Cette colère ne vient pas de nulle part, elle est la conséquence logique des politiques libérales menées depuis de trop nombreuses années. C’est bien l’injustice sociale consécutive aux orientations du gouvernement et la casse des services publics qui doivent être combattues et que la FSU n’a de cesse de dénoncer.

Les demandes issues de ce mouvement ont rapidement dépassé le simple cadre des taxes gasoil pour englober rapidement des revendications souvent très proches des nôtres : retour des services publics dans les campagnes, davantage d’impôts pour les plus riches (rétablissement de l’ISF), défense des territoires ruraux, défense du pouvoir d’achat...

La FSU ne peut que considérer ces revendications comme légitimes : vivre correctement et dignement, être considéré correctement et dignement quel que soit son statut...

Les exactions de quelques imbéciles ne peuvent absolument pas discréditer l’ensemble de ce mouvement populaire qui ne peut que nous réjouir dans sa capacité à ébranler et infléchir ce gouvernement des riches et des ultrariches.

Des exactions il y en a eu également beaucoup de la part des CRS (nombreuses vidéos authentifiées de passages à tabac de manifestants non violents) et usage disproportionné d’armes gazeuses.

Toutefois on peut aussi lire dans ce mouvement nouveau et sans interlocuteurs désignés les conséquences d’une politique de refus et dénigrements par les gouvernements et certains médias (qui pour la plupart appartiennent à de grandes fortunes) des formes traditionnelles de la représentation sociale. En véhiculant constamment l’image de syndicats archaïques par opposition à une modernité 2.0 d’un président de la "start up France", le pouvoir se retrouve aujourd’hui fort démuni car sans aucun interlocuteur pour négocier...

Pour approfondir, le communiqué de la FSU

©Copyright 2006 - SNUipp 46 : syndicat des enseignants du premier degré du Lot, tous droits réservés.